La représentation cartographique qui conceptualise le lieu s’est vite imposée. Elle permettrait une approche graphique très “visuelle” et se différenciait avec l’imagerie des précédentes éditions afin d’apporter un second souffle. La composition, abstraite au premier abord, souhaitait reprendre “le dialogue” avec le public et entretenir l’attrait et l’intérêt des festivaliers

gs