Définir l’espace rural ? De la difficulté d’une définition conceptuelle à la nécessité d’une délimitation statistique

Les définitions usuelles du rural le considèrent comme un espace s’opposant simplement à la ville. Il est alors un espace à faible densité de population, aux sols peu artificialisés, à forte prégnance agricole, etc. Cet article vise à l’appréhender au travers des mécanismes économiques qui rendent compte de la dispersion dans l’espace des populations et des activités. Deux catégories d’espaces non urbains sont distinguées: des espaces ruraux périphériques des villes, où dominent les mécanismes responsables de la dispersion relative de la population urbaine; des espaces ruraux placés hors influence urbaine et organisés autour de petits pôles d’emploi, où les forces de dispersion des activités sont responsables des dynamiques locales. La confrontation de cette approche avec les catégories du zonage en aires urbaines et de son complément rural fait apparaître une certaine convergence, mais aussi les limites de chacune de ces deux approches.

No Comments

Post a Comment